Posts Tagged ‘auto-fabrication’

Scherenschleifer – Allemagne – Années 20 ou 30

19 juin 2015

Philogène a acquis récemment en Allemagne cette photo amateur au format 6 x 9 à bords dentelés. Photo amateur en noir et blanc et de bonne qualité, même si les roues sont un peu coupées, comme savaient les prendre les appareils dits Box à cause de leur forme parallélépidédique de couleur sombre qui les faisaient ressembler à une boîte. Tous les grands fabricants d’appareils photographiques d’avant la deuxième guerre mondiale, Zeiss Ikon, Kodak, Lumière, Agfa, etc, en produisirent en quantité.

Scherenschleifer-Allemagne-Annee-20-30

En regardant la photo de près, on se rend compte que le banc de ce rémouleur a été fabriqué avec des éléments de récupération : roues de vélo dont il manque parfois des rayons, protections latérales, montants et traverses du châssis, etc. Ces aspects pourraient permettre de dater la période : niveau de vie faible voire pauvreté, restrictions, chômage d’où l’obligation de se tourner vers des petits boulots. Cela pourrait donc renvoyer aux années 20 et 30 en Allemagne mais aussi, pourquoi pas, aux années d’après guerre en Europe Centrale.
Malgré les difficultés de l’époque, le travail était sans doute bien fait. Les meules ont l’air de tourner rond comme la roue d’énergie. Néanmoins, on peut se demander comment le rémouleur déplaçait son banc : en le poussant certes mais de quel côté ? Si la petite roue était orientable sur un axe vertical, alors pas de problème, elle était en avant. Mais par ailleurs, à quoi pouvait servir cette grande poignée métallique (de poussette, de landau) à gauche du banc ?
Philogène Gagne-Petit est impatient de lire vos idées sur la question !

Publicités

Rémouleur de passage…

6 novembre 2010

Bientôt vingt ans, c’était en 1991, que Monsieur Ritz, rémouleur de passage (comme le dit la légende de la carte postale) a été fixé pour la postérité. Nous considérons qu’il s’agit d’une actualité relativement récente, eu égard aux origines du métier de rémouleur : l’Âge de fer. La photo a été prise à Rumilly, petite commune de 260 habitants dans le département du Pas-de-Calais. À noter que peu après la Révolution, en 1793, il y avait plus du double d’habitants, Rumilly subissant depuis, comme presque toutes les communes rurales, un exode inéluctable…

Le banc de Monsieur Ritz est probablement une auto-fabrication. Les différents éléments qui le composent ont été récupérés ici ou là : jante et rayons de bicyclette pour la roue d’énergie, cornières perforées et tubes divers pour la structure, roues de cyclomoteur pour la mobilité. Ce banc n’en est pas moins fonctionnel, disposant de plusieurs meules : remarquer la fixation des paliers (à billes certainement) dans d’importants étriers. Il semble qu’il n’y ait qu’une pédale mais le rémouleur travaille assis, confort appréciable lorsque les déplacements à pieds sont conséquents en zone rurale.
– Photo © Francis Leroux. Carte postale éditée par l’Aventure Carto – 1991.

Le rémouleur de Bordeaux

24 mars 2010

Photo de la fin du XXe siècle, des années 90 probablement, éditée en carte postale (tirage 500 ex.) avec cette légende : Images bordelaises – Rue Vaucher – Un rémouleur ambulant.
Le banc très moderne semble bien conçu. Il est compact et réalisé en tubes apparemment soudés. L’énergie est fournie par un moteur à explosion, ce qui soulage l’aiguiseur mais est bruyant et polluant.
Bon, on ne peut pas tout avoir…
Pas de problèmes pour les courts déplacements dans les rues, deux bras permettent de l’avoir bien en mains. Une fois calé contre la bordure du trottoir, le banc peut-être réglé à l’horizontale (important pour l’alimentation du moteur en carburant) par deux pieds télescopiques.
Un bidon en plastique contient l’eau du refroidissement.
Une petite caisse et quelques outils complètent l’équipement.
Vu sa compacité, ce banc peut être facilement transporté dans un petit véhicule, voire une remorque légère. Est-ce une auto-fabrication ? Probablement.
Notre homme avec sa blouse grise fait très technicien !
C’est peut-être l’image du rémouleur d’aujourd’hui.
Cliquer sur la photo (© J.F. Soulé-Susbielle) pour l’ouvrir en grand format.
Comparer avec le rémouleur (lien direct) de Lormont, commune proche de Bordeaux, presque cent ans auparavant.
Chers lecteurs, nous comptons sur votre perspicacité pour nous faire connaître ce rémouleur s’il pratique encore.