Posts Tagged ‘aujourd’hui’

Olivier Sergent, affûteur-rémouleur en Meuse

23 janvier 2016

Belle surprise pour Philogène, ce matin, en achetant son journal L’EST RÉPUBLICAIN, édition de la Meuse, de voir en UNE l’appel pour un article sur un affûteur-rémouleur du coin ! Photo ci-dessous.
Sa curiosité aiguisée, il ouvre rapidement le quotidien et y découvre, en tête de la page BAR-LE-DUC, un bel article sur Olivier Sergent.
Agréable découverte pour Philogène en lisant que ce nouveau venu dans la profession habite le village de Robert-Espagne, pas très loin du sien !
Et puis qu’après une formation dans le Gers, comme beaucoup de ses collègues, c’est une belle reconversion pour Olivier Sergent.
Bon, le mieux pour en savoir davantage, c’est de lire l’article complet, signé Julien Bénéteau.
Mais avant, Philogène lui souhaite la réussite dans son nouvel emploi et surtout d’amortir très vite son investissement pour ensuite vivre décemment de l’affûtage des lames…

Olivier Sergent Robert Espagne Photo UNE

– Saluons la photo originale ci-dessus © L’Est Républicain 2016.
– Pour lire l’article, cliquer sur l’image.
– Pour consulter le site d’Olivier Sergent : http://www.affutest.fr/

La Bretagne affûtée avec Dominique Brault

17 avril 2015

Philogène Gagne-Petit est particulièrement heureux de présenter aujourd’hui un rémouleur contemporain : Dominique Brault. Ce dernier est installé dans les Côtes d’Armor à Saint-Lormel. Et justement, Philogène, breton lui aussi, a eu des ancêtres dans ce bourg situé à quelques encablures de Saint-Jacut-de-la Mer…
Ci-après, extrait d’un article publié par le quotidien Le Télégramme en mars 2012 :
… Dominique Brault, artisan, exerce à son compte depuis décembre 2011 sous l’enseigne Armor Affûtage. Originaire de Saint-Lormel (22-Côtes d’Armor), l’ancien boucher a eu envie de changer de profession.
Son activité trouve d’ailleurs un réel écho auprès des professions de bouche mais également auprès des particuliers.
Il exerce de Cancale (35) à Saint-Brieuc (22), stationnant dans les bourgs ainsi que sur les parkings de magasins professionnels comme à Saint-Brieuc ou Saint-Malo.

Couteaux, ciseaux, sécateurs, lames de coupe (charcuterie, gazon, broussaille) ou de cutter, Dominique Brault affûte tout et de toutes les matières : acier, tungstène et même céramique.
Il connaît l’usage auquel est destiné l’outil dans les divers métiers et peut ainsi en déterminer parfaitement les angles de coupe. Sa machine à affûter fait le reste. Il l’a d’ailleurs acquise chez son fabricant, M. Caillet, médaillé d’argent au Salon International des Inventions en 1999.
Photos : deux aspects du fourgon-atelier de Dominique Brault.
Pour visiter le riche site de Armor Affûtage, cliquer sur les photos.
Extrait de l’article et photos : © le Télégramme.

Hervé Guillerme, rémouleur à Genève

28 novembre 2014

Pour le 300e article de ce blog, Philogène Gagne-Petit fait honneur à la Suisse qui a remporté la Coupe Davis il y a quelques jours !
Hervé Guillerme n’y est probablement pour rien mais, bon, il est genevois.
C’est par un commentaire laissé par lui sur ce blog au mois d’octobre que Philogène l’a découvert.
Après un apprentissage dans la coiffure, un tour d’Europe à bicyclette et divers petits boulots, en 2010 Hervé s’installe comme artisan et crée La Meule d’Or – Atelier d’aiguisage. Il faut remarquer qu’il ne se revendique pas rémouleur mais aiguiseur. Dans un récent article de presse qui le présente, il se distingue de tous ces pseudo-rémouleurs ambulants qui vous détériorent les lames plus qu’ils ne les aiguisent. Et encore un peu plus loin dans l’article : les dommages irréparables qu’un camelot peut causer à vos lames…
Hervé Guillerme n’a pas tort, non, mais on a l’impression en lisant cette coupure de presse que tous les ambulants sont des incompétents en aiguisage. C’est faire offense à tous ceux, morts ou vivants, que l’on a présentés depuis plusieurs années sur ce blog et aux autres, compétents, bien sûr… Philogène ne lui en veut pas pour autant mais ses déclarations sont quelque peu ambigües. Enfin, la légende de la photo ci-dessous, qui illustre l’article, le présente comme rémouleur genevois… Juste retour des choses ?

Photo Presse H Guillerme

Son site La Meule d’Or, de création récente, est très bien présenté. Rien d’étonnant à ce que Hervé Guillerme ait une clientèle importante : grands chefs de la région genevoise, imprimeurs, papetiers, jardiniers, ferblantiers, coiffeurs, etc. Preuves de sa renommée, de grandes enseignes lui ont confié leur produits à vendre : Schwarz (matériel de cuisine) ainsi que les couteaux Victorinox. Sérieuses références !
Sans rancune aucune, Philogène lui souhaite une longue et belle carrière.

— Pour lire l’article en entier, cliquer sur la photo.
— Pour visiter le site La Meule d’Or, c’est ICI.
— Photo © JC Genoud-Prachex.

Titi rémouleur : un pro en Île de France

3 octobre 2014

Titi remouleur un espace de travail amc3a9nagc3a9 en fonction de vos besoins affc3bbtage aile pro fil qui a du tranchant guisage de tous vos objets tranchants copie

Pour Philogène Gagne-Petit, c’est toujours une bonne nouvelle d’apprendre l’existence d’un rémouleur professionnel en France comme à l’étranger.
Titi rémouleur, installé en Île de France, fait référence à la tradition : nom et logo (image ci-dessous) mais cela cache une réalité. En effet, il suffit d’aller sur son site pour découvrir la richesse de ses équipements :  d’une part un fourgon agrémenté de ses coordonnées avec, bien sûr, son superbe logo en grand format, d’autre part les machines modernes installées dans son atelier. Celles-ci permettent, à coup sûr, un travail de précision dont ont besoin, entre autres, les professionnels.
Et cela fait doucement rire Philogène lorsqu’il lit, le plus souvent dans la presse régionale, en titre d’article : un des derniers rémouleurs de France, ou bien : métier en voie de disparition, ou encore : métier qui se fait rare, etc. Non, le métier de rémouleur n’est pas près de disparaître. Au contraire, il est toujours là et même de plus en plus nécessaire (écologie), de plus en plus vivace. À l’heure de la mondialisation, en France et en Europe, des hommes et des femmes maintenant bien formés, réhabilitent ce noble métier en s’adaptant aux critères de la vie moderne.
Titi rémouleur et les autres en sont un vivant exemple.

Titi remouleur Logo

– Superbe logo dont le style renvoie à la tradition et slogan accrocheur !
– Pour visiter le site de Titi rémouleur, cliquer ICI  (Lien direct).

Reunan, rémouleur d’aujourd’hui

21 mars 2014

On rencontre de plus en plus de rémouleurs aujourd’hui en France et certains journalistes ne devraient plus titrer « Le dernier rémouleur ». Car oui, des jeunes reprennent le flambeau, bien formés, bien équipés et cela assurément beaucoup mieux qu’autrefois. Par le passé, de pauvres bougres habitant des régions défavorisées (la Meuse par exemple) quittaient leur village pour des horizons lointains, essentiellement pour nourrir leur famille, bien modestement d’ailleurs.
Voici l’exemple d’un jeune rémouleur dont le quotidien LA DÉPÊCHE DU MIDI a rendu compte récemment d’une façon assez précise.

knife grinder, remouleur, afilador, scherenschleifer, arrotino, amolador, scharensliep, tocilar, messerschleifer, köszörűs, bileyici, szlifierz, brusar, vinkelsliper, kvarn, точильный камень,

– Cliquer sur l’image pour l’ouvrir en grand format.
– Merci à Bernard LEPOUTRE pour l’information.

Marius, le rémouleur du Tout-Paris !

31 janvier 2014

C’est en consultant le blog de Shelly Parisienne « Paris, Maman et Moi » que Philogène Gagne-Petit a découvert, il y a quelques jours, l’existence dans la capitale d’un rémouleur contemporain particulièrement branché, portant le doux prénom de Marius. Deux syllabes qui flairent plutôt l’air de la Canebière que celui des Grands Boulevards…
Installé dans son vieux taxi anglais reluisant, il sillonne les rues de la capitale et des communes alentour, le look de sa moderne charrette attire les regards, on ne peut pas le manquer !
Ajoutez à cela un site Internet bien présenté et complet avec photos et vidéos, Marius a tout d’un homme d’affaires. Outre des particuliers, il a parmi ses clients de grands chefs et de grands restaurants, presque le Tout-Paris quoi.
Marius, l’Affûteur ambulant de Paris, vaut le détour ! C’est un bel exemple d’adaptation d’un métier ancien au monde d’aujourd’hui.

Marius remouleur a Paris

Photo : Shelly Parisienne, publiée avec son aimable autorisation. Merci à elle.
– Le blog de Shelly Parisienne « Paris, Maman et Moi » (lien direct).

Le site de Marius (lien direct).

Pascal PIERRE, rémouleur d’Avranches

10 août 2010

Retour à l’actualité avec cette coupure de presse découverte sur le Net. Preuve à l’appui que le métier de rémouleur n’a pas complètement disparu en France comme on peut le lire parfois…

– Photo © Ouest-France.
– Retrouvez une autre photo (© Avranches.infos) de Pascal PIERRE sur ses terres à Avranches en cliquant sur l’image ci-dessus.
– Une autre à Dol-de-Bretagne sur le site ipernity (lien direct).
– Article du quotidien Ouest-France à consulter
 ICI (lien direct).
– Sur le site de Paris-Normandie, DIAPORAMA  sur Pascal PIERRE.