Posts Tagged ‘Champagne’

Rémouleur au pays du Champagne

10 juillet 2014

Epernay-Remouleur-1913

Arrivés ce soir à Reims, les coureurs du Tour de France 2014 partiront demain de Épernay, capitale du Champagne. Sur la carte postale ci-dessus on perçoit déjà l’agitation dans le centre de la ville, rue de l’Hôpital Auban-Moët. Dans quelques heures, la rue sera dégagée et les coureurs pourront s’élancer vers Nancy. À priori, le rémouleur qui se trouve à droite ne devrait pas gêner la course. Avec ses amis, il a réservé sa place, si par hasard il y avait une pièce de vélo à affûter en urgence…
Bon, vous l’avez sans doute repéré sur le tampon de la Poste (qui fait foi), la scène se passe il y a 101 ans, en 1913. Tous ces gens ne se doutent certainement pas de ce qui les attend l’année suivante et jusqu’en 1918 !
D’ailleurs, les coureurs passeront, ce vendredi 11 juillet 2014, près des champs de bataille pour un hommage aux millions d’hommes qui se sont perdus dans cet immense carnage.
Comme quoi les rémouleurs sont toujours liés à l’actualité.
Chers lecteurs et lectrices, veuillez excuser Philogène Gagne-Petit s’il délire de temps à autre…

Epernay-Remouleur-1913-detail

Publicités

Alain Bertuzzi, rémouleur d’aujourd’hui

11 août 2008

Alain Bertuzzi, arpente les fêtes traditionnelles, les fêtes des vieux métiers, les brocantes de Champagne, de Lorraine, voire d’Alsace tout comme son collègue François Noisette (Notre article du 29 mars). Certains diront que ce sont des  rémouleurs d’opérette… Laissons les dire.
Comme les repasseurs d’autrefois, Alain emporte sur son métier outils et accessoires divers : clé à mollette, tournevis, pinces, limes… Il nous rappelle que les rémouleurs ramassaient parfois les peaux de lapin. La clochette est de circonstance pour signaler son passage, la boîte à lait contient l’eau pour le refroidissement lors de l’affûtage. Le parapluie a un double usage : se protéger de la pluie ou du soleil. Sur la porte d’un petit coffre en bois trois mots sont gravés : LES GAGNE MISÈRE. Une allusion à la condition des rémouleurs pendant des siècles jusqu’à la deuxième guerre mondiale.
Alain est aussi poète et il ne manque pas, autant que possible, de placer sur son métier une jolie fleur ! Dame, ça égaie un peu la vie, la sienne comme celle de ses client(e)s.
Photos prises lors de la Foire vosgienne des brocanteurs à Xaronval (Vosges) en septembre 2006.
Alain Bertuzzi sera au Haut Koenigsbourg (Bas Rhin-France) le dimanche 5 octobre pour la fête des métiers dans le cadre des manifestations du centenaire de la restauration du château.
Cliquer sur le photo-montage ci-dessous pour l’afficher en grand format.


François Noisette, rémouleur d’aujourd’hui

29 mars 2008

Il sillonne les villages de Lorraine et de Champagne avec son « banc » de rémouleur.
Invité dans les fêtes de vieux métiers, dans les brocantes, il ne manque pas d’humour. Outre un réservoir d’eau indispensable pour l’affûtage, une bouteille de Mirabelle (de Lorraine) complète son attirail. Que l’on se rassure, notre rémouleur n’est pas alcoolique, c’est seulement pour la couleur locale !
François Noisette est davantage un artiste qu’un véritable repasseur. Il contribue néanmoins à la connaissance et à la perpétuation de ce métier devenu rare.
Photos prises en juillet 2001 à « Xaronval, village 1900 » dans les Vosges.