Posts Tagged ‘amolador’

Portugal : rémouleur à bicyclette (en vidéo)

9 mai 2014

Il y a sur Internet de nombreuses vidéos montrant des rémouleurs. Il y en a peu de bonnes. En voici une qui nous présente Mr Manuel Nascimento, rémouleur portugais à bicyclette à Águeda, ville de 48 000 habitants. Cet Amolador de facas très sympathique est accueilli dans le jardin de particuliers. Après la mise en place de son matériel, on le voit affûter des ciseaux puis des couteaux. On entend même la flûte de pan d’un confrère, c’est ainsi que les rémouleurs s’annoncent au Portugal comme par ailleurs au Brésil. Et lui-même, à la fin de la séquence, y va de son petit instrument. Une vidéo de qualité, en HD (Haute Définition) et en grand format, à découvrir sur Vimeo.
– Cliquer sur l’image pour voir la vidéo sur Vimeo.

Amolador-de-facas-Rémouleur-video

Publicités

Pâques et amolador…

27 mars 2013

Joyeuse-Pâques-2013

Philogène Gagne-Petit a détourné une chromo portugaise ancienne, support de publicité pour… une marque de Porto ! On peut voir cette chromo dans la galerie qui se trouve dans la colonne de droite.

Amolador en son pays

5 juillet 2012

Chromolithographie française du début du XXe siècle. Il est rare de voir un rémouleur portugais avec un banc d’aiguisage tracté par un âne. Cet amaolador devait faire partie de l’élite…
La composition de l’ensemble est équilibrée, les couleurs sont belles, la qualité de l’impression est  bonne. Merci Liebig !
– La chromo est au format d’une carte postale. 

Au Portugal remouleur

Amolador au Portugal

25 novembre 2009

C’est au blog ABRUPTO tenu par José Pacheco Pereira que nous empruntons aujourd’hui cette belle photo d’un amolador dans la ville de Matosinhos. Située au nord du Portugal, cette cité ancestrale de près de 48000 habitants est limitrophe au sud avec la ville de Porto. La plage est très belle comme le montre cette photo publiée en février 2007.

Amolador-Portugal-Matosinhos.JPG

Inspiré de la structure en bois traditionnelle de la péninsule ibérique, ce banc de repasseur est assez récent car réalisé en acier. Avec sans doute des éléments de récupération comme la roue de moto dont le frein n’est plus très utile…  Le rémouleur tient son métier par les pieds arrières et utilise ainsi la roue pour les déplacements.
(more…)

Amolador au Brésil

25 septembre 2009

C’est en 2008 que Gustavo Peres, alias Hannap, a pris cette intéressante photo d’un amolador en plein travail dans une rue de São Paulo au Brésil.
C’est un bel exemple d’outil de travail réalisé avec des éléments de récupération. Un cadre de bicyclette est à l’origine du banc de ce rémouleur. C’est une pratique courante dans le monde entier, on a déjà pu le voir sur ce blog ici (en Tanzanie) ou (aux Philippines).
Amolador-Sao-PauloGrâce à une transmission par chaîne (de vélo), le pédalage fait tourner une roue à rayons. Cette roue est, semble-t-il, une roue de vélo d’enfant car son diamètre est faible. Elle transmet sa rotation au groupe de deux meules (de granulations différentes) par une courroie d’apparence trapézoïdale en caoutchouc (ou en matière synthétique).
On peut supposer que le rémouleur est assis sur une selle, autre pièce d’une bicyclette. En dessous sont fixées, par des colliers, une pince universelle et un petit flacon cylindrique en plastique.
La roue gonflable dont on aperçoit la valve est récupérée d’une petite moto ou d’un scooter. Elle est utilisée pour les déplacements : l’amolador bascule alors l’ensemble du banc et le pousse.
Remarquons que l’assise de l’ensemble est modeste, notre homme ne doit pas trop se pencher d’un côté ou de l’autre… Pas de risque, il est très concentré sur son travail !
Photo © Hannap-Gustavo Peres.
– Pour mieux discerner les détails de ce banc, aller sur la galerie photo de Hannap et ouvrir la photo en grand format.

Amolador de facas Buritis

6 mai 2008

Cette vidéo est intéressante malgré une médiocre qualité technique. Elle est prise depuis une fenêtre d’immeuble à Buritis, quartier situé à l’ouest de Belo Horizonte, ville du Brésil. Un amolador de facas s’annonce par une mélodie jouée à la flûte de pan, instrument préféré des rémouleurs dans les pays latins. Il donne aussi de la voix. Au passage on aperçoit les nombreux immeubles d’une cité d’habitation qui semble importante. Ce rémouleur est à pied et pousse un métier monoroue traditionnel identique à celui que l’on rencontre au Portugal.

© Clauzemberg (Brésil). Plusieurs vidéos sur You Tube (Lien direct)