Monsieur Lagrain, rémouleur

Le passage de M.P. Lagrain dans la petite ville de Arcis-sur-Aube en 1995, c’est comme un retour aux sources. Car dans le département de l’Aube (Région Champagne-Ardenne), outre la bonneterie renommée et le commerce des laines et des vins, il y avait autrefois des carrières d’une pierre dont on faisait les meules. C’est ce que nous apprend une carte postale éducative (Lien direct) de la première moitié du XXe siècle.
Mais ce n’est pas de cette époque que date le banc de notre rémouleur aubois. De fabrication artisanale (auto-fabrication ?), il utilise des éléments d’aujourd’hui : cornières perforées, roues caoutchoutées à rayons et moteur électrique alimenté par une batterie. Pour le reste, c’est la simplicité dans le perfectionnement. Peu d’accessoires sinon quelques tournevis et une cloche de bonne taille. On ne voit pas de récipient pour l’eau. Il se pourrait qu’il y ait une meule de polissage en bout de l’axe de la meule à aiguiser. De par ses petites dimensions, le banc peut aisément se loger dans une fourgonnette, voire dans le coffre d’une berline.
Enfin, au vu de la faible hauteur de la meule, on peut s’interroger quant aux conséquences sur la santé du rémouleur…

MP-Lagrain-rémouleur-Arcis-sur-Aube.jpg

– Carte postale – Création Jacky LIECHTY.
– Tirage limité à 500 exemplaires – Exemplaire N° 395.
– Édition Groupe Cartophile Aubois – 10000 Troyes.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s