Posts Tagged ‘XVIIIe siècle’

Un rémouleur devant le château de Windsor (GB)

4 avril 2014

Résidence officielle des rois et reines d’Angleterre depuis bientôt un millénaire, le château de Windsor accueille actuellement et jusqu’au 5 mai une exposition des aquarelles des frères Sandby, Paul et Thomas. Vivant au XVIIIe siècle, Thomas était architecte tandis que Paul s’est fait une réputation en tant qu’aquarelliste. C’est d’ailleurs à Paul que l’on doit la majeure partie des œuvres exposées. Celles-ci sont d’une telle qualité qu’on lui a attribué le titre de « père de l’aquarelle anglaise« . En regardant ces peintures aujourd’hui, on se projette deux siècles en arrière dans ce qu’était la vie du château et de son domaine.

Château de Windsor La Porte Henri VIII avec sa garde son public et ses travailleurs Paul Sandby

Comme dans toute communauté, il y avait à cette époque des rémouleurs. En voici un, devant l’une des portes du domaine, la Porte Henry VIII. On retrouve là un banc brouette caractéristique de cette période anglaise. La scène est très vivante, tandis que le rémouleur fume la pipe, les étincelles jaillissent. Un broc est accroché sur l’un des bras de la brouette. Ce qui crée la vie dans ces aquarelles, c’est la multitude de personnages de rangs différents : nobles, gardes, marchands, gens du petit peuple comme ce ramoneur et son tout jeune aide qui observent notre rémouleur, fascinés sans doute par la mécanique, le feu, le bruit de l’acier sur la meule…
Hélas, peu d’entre nous pourront se rendre à Londres pour cette exposition. Les organisateurs y ont pensé : on peut quand même admirer les aquarelles et revivre l’ambiance du château de Windsor grâce à Internet. Un site a été créé et une application pour iPhone et iPad est disponible gratuitement. C’est en anglais mais cela ne présente pas d’obstacle majeur : à consommer sans modération, c’est remarquablement conçu.
Bon voyage au château de Windsor !

Rémouleur Chateau de Windsor RU

– Le site : CAPTURING THE CASTLE (lien direct).
– On peut consulter les aquarelles et les télécharger en grand format.
– Un lien permet de télécharger l’application pour iPhone et iPad.

Publicités

Rémouleur sur toile de Jouy

7 mai 2011

De nos jours, la toile de Jouy est une étoffe de coton dite indienne sur laquelle sont représentés des personnages avec décors ou des paysages. Les dessins sont le plus souvent monochromes, rouges ou violets (aubergine) sur fond écru ou bistre mais peuvent se décliner dans d’autres coloris…
À l’origine, ce type de toile fut créé dans les ateliers de la manufacture fondée en 1760 par C-P. Oberkampf sur la commune de Jouy-en-Josas (Yvelines).
Ce sont surtout la variété de ses motifs imprimés qui ont fait sa renommée, et ce grâce à des artistes, des peintres reconnus. (Extrait de Wikipedia).

Ce rémouleur imprimé sur la toile, nous l’avons débarrassé de quelques ramures environnantes (et envahissantes) afin de le faire mieux ressortir. Le banc de type brouette sur lequel il travaille est caractéristique du XVIIIe siècle. La représentation est assez fidèle, voire réaliste : l’eau coule même du petit tonneau…
Quant à l’homme, sa tenue vestimentaire est bien vue : simple, sans chichis, du peuple quoi. C’est le cas de tous les autres personnages de ce motif consacré aux petits métiers de l’époque. Parmi eux, le rémouleur bénéficiait d’une bonne renommée même s’il était souvent appelé gagne-petit. Néanmoins, ces toiles de Jouy devaient au XVIIIe siècle et encore après être réservées aux demeures des plus riches, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
– Cliquer sur l’image pour voir une plus grande surface de la toile.
– Le site de la
Toile de Jouy (lien direct).