Posts Tagged ‘Patrimoine’

Journées du patrimoine 2011 : David Teniers II

16 septembre 2011

S’il est une représentation connue et célèbre du rémouleur, c’est bien le tableau de David Teniers II dit le Jeune. Peintre flamand du XVIIe siècle (1610-1690), ce sont essentiellement les effets de lumière qui l’intéressaient : paysages de campagne au crépuscule, par clair de lune, ou encore par temps de neige. S’il a peint des célébrités, il aima et représenta aussi le petit peuple : ses réjouissances, ses coutumes, ses plaisirs, ses fêtes, ses travaux…
Le rémouleur a été réalisé dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. Saisie révolutionnaire de la collection du Duc de Brissac en 1793, c’est une peinture à l’huile sur bois de 30 cm x 42 cm. Il est présenté au Musée du Louvre.

M503604 79ee831 p

C’est une intéressante représentation qui nous indique la forme du banc, de type brouette, dans les Flandres du XVIIe siècle. Le trait de génie de David Teniers le Jeune est de faire tourner la tête de son sujet. Celui-ci ne regarde pas le spectateur mais semble surpris par quelque chose ou bien en train de discuter avec quelqu’un, ce qui donne une ouverture à la scène et intrigue presque. Enfin, le rémouleur, élégant, coiffé d’un chapeau à plume est situé dans le paysage : ciel lourd dans lequel volent des oiseaux, maisons et personnages en arrière plan.
L’universalité de cette œuvre a fait que ce tableau a été souvent copié mais surtout transposé pour la gravure. Cette technique permettait de multiplier les exemplaires à bon prix. C’est ainsi qu’au fil des siècles de multiples interprétations ont vu le jour. On peut en voir quelques-unes ci-dessous, pas toujours fidèles…
À noter que le grand magasin AU GAGNE PETIT, autrefois avenue de l’Opéra à Paris, fit de ce tableau son logo en l’inversant et en y ajoutant quelques éléments. Cf Journées du patrimoine 2010 en cliquant  ICI.

– Photo © C. Jean-Réunion des musées nationaux. Base Joconde, cliquer .
– Belle photo en grand format sur le site INSECULA (lien direct).

 

Publicités

AU GAGNE PETIT – Journées du patrimoine 2010

18 septembre 2010

AU GAGNE PETIT : c’était un grand magasin de Paris, sis au 23, Avenue de l’Opéra, un magasin populaire situé néanmoins dans un beau quartier. La concurrence étant sévère entre les grandes enseignes, il ne résista pas et dut fermer voici bien longtemps. Un Monoprix occupe aujourd’hui les locaux…
La grande porte a disparu mais il reste encore l’architecture monumentale qui surmontait cette entrée. Une chance que cet ensemble ait été protégé aux monuments historiques le 22 mars 1983. C’est cette partie qui nous intéresse car le nom AU GAGNE PETIT est resté gravé mais aussi et surtout le logo de l’enseigne : un bas relief inspiré de la peinture de David Téniers le jeune : LE RÉMOULEUR, conservée au Musée du Louvre. Inspiré, oui, car le bas relief reprend l’essentiel de l’œuvre de Téniers, le rémouleur et son banc caractéristique, mais en lui appliquant une symétrie horizontale. L’arrière plan est lui totalement recomposé.
Cet ensemble est remarquable et nous rappelle l’aspect grandiose de ces grands magasins de nos villes, autrefois. Rien à voir avec les façades uniformes d’aujourd’hui.
Lié au Commerce, c’est un pan de notre patrimoine qui survit Avenue de l’Opéra.

Magasin-AU-GAGNE-PETIT-Paris.jpg

Photos : Tangopaso, empruntées à Wikimedia Commons.
– Cliquer ICI pour découvrir une vue d’ensemble.
– Voir une ancienne chromo publicitaire du magasin AU GAGNE-PETIT (lien direct) publiée sur ce blog.
– Belle reproduction du tableau de Téniers sur le site INSECULA (lien direct)
– On voit très bien l’état actuel en utilisant Google Street View.