Posts Tagged ‘France sud’

Villeneuve-lez-Avignon – Les arcades

19 décembre 2014

Villeneuve lez Avignon Les arcades 2

Clin d’œil à un article publié le 18 octobre.
En consultant récemment ses collections, Philogène Gagne-Petit s’est rendu compte que le rémouleur de la carte postale d’aujourd’hui est le même que celui de la carte publiée le 18 octobre dernier. L’article était intitulé : le repasseur de Villeneuve-lez-Avignon.
Cette fois, notre homme ne porte pas beaucoup d’attention à son travail comme l’écrivait Bernard Lepoutre dans un commentaire. Non, il regarde tout simplement le photographe, les deux clichés ayant probablement été pris à peu d’intervalle car le vétitable sujet de ces deux cartes est les arcades.
Incontestablement, la présence du repasseur rend vivantes ces arcades qui auraient semblées bien tristes sans lui.

Villeneuve lez Avignon Les arcades 2 détail

– Pour revoir l’article du 18 octobre, cliquer ICI.
– La fin du feuilleton sera publiée le 24 décembre.

Le repasseur de Villeneuve-lez-Avignon

18 octobre 2014

La commune de Villeneuve-lez-Avignon se situe en face de la ville d’Avignon, sur l’autre rive du Rhône. Il suffit donc de passer le pont pour découvrir des monuments chargés d’histoire, notamment la célèbre Chartreuse, aujourd’hui lieu de création autour des Écritures du Spectacle.
C’est devant les arcades d’un bâtiment ancien que se trouve ce repasseur de la première moitié du XXe siècle, immortalisé par une photo sur carte postale.

Villeneuve les Avignon Remouleur

La roue d’énergie, ou grande roue, est impressionnante par son diamètre. Cela signifie qu’en tournant assez vite, elle donne à la meule (d’assez bon diamètre) une grande vitesse : important pour obtenir un travail de qualité. Les roues de déplacement sont, elles aussi, conséquentes. Là, le rémouleur les a laissées aller dans le caniveau pour caler le banc qui doit être lourd. C’est un banc caractéristique du sud de la France.
On perçoit la rotation de la roue d’énergie dont les rayons sont flous à cause de la vitesse. Le rémouleur semble un peu écrasé par les bâtiments qui l’entourent dont, en face, un établissement religieux semble-t-il.
Cela ne l’empêche pas d’avoir une belle attitude et on aurait presque envie de s’approcher de lui pour voir son travail…