Le rémouleur des temps modernes

C’est sous ce titre que le quotidien régional Nice Matin a publié en 2010 un intéressant article dont voici un extrait :
Maxime Fougeirol
n’est pas dans le métier depuis très longtemps. C’est un ancien plongeur. Il était à la tête d’une école en Grèce quand la quarantaine l’a poussé vers la reconversion.
Sa vocation nouvelle, il la doit au hasard des rencontres qui le conduit à Jean-Claude Caillet, inventeur à Annecy.

Maxime Fougeirol


Spécialiste de l’affûtage industriel, le Savoyard a conçu une machine révolutionnaire : la Gédémus. « Il s’agit d’une station mobile, qui compte six postes de travail, explique-t-il. Elle permet l’entretien courant des objets coupants tels que les couteaux et ciseaux. Elle permet de rectifier un angle de coupe, de  retrouver un crantage, de polir et de lustrer pour avoir une finition parfaite. J’en ai eu l’idée parce que je voyais trop de couteaux mal entretenus, avec des lames creusées au point d’en devenir dangereuses, confie-t-il. Et puis, le savoir-faire du rémouleur disparaissait alors qu’il y avait toujours des besoins. Il fallait lui redonner une nouvelle jeunesse. »

– Photo © Serge Haouzi – Nice Matin.
– Pour lire l’article en entier sur le site de Nice Matin, c’est ICI.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Le rémouleur des temps modernes”

  1. Bernard Lepoutre Says:

    La machine est bien conçue, je suppose qu’elle est pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s