Allemagne orientale – 1917

C’est le 30 juin 1917 que la Poste allemande tamponne cette carte postale. L’auteur, d’une écriture fine, écrit à sa famille à Kiel, ville portuaire sur la Baltique. Il travaille dans une scierie implantée dans une région qui n’est pas décelable car comme on est en temps de guerre seul le tampon de la Poste aux Armées figure sur la carte. De par l’illustration du recto, un scherenschleifer comme l’indique la légende, on peut supposer que cette scierie se trouve en Allemagne orientale. À ce moment de la Première Guerre Mondiale, les allemands occupent un vaste territoire jusqu’à la frontière russe.

Scherenschleifer Europe centrale 1917

Pas étonnant alors que ce rémouleur s’apparente plutôt à ceux de Pologne ou des pays situés à l’est de l’Allemagne. Son banc d’aiguisage est typique de l’Europe orientale et pas du tout dans la tradition allemande.
Ce qui est étonnant, c’est l’inclinaison de la partie haute, dont l’axe des meules. Remarquer la pédale, qui est oblique, ainsi qu’une sonnette pour signaler la présence. Il semble que plusieurs éléments du châssis soient assemblés par des ligatures. Enfin, il n’y a pas d’eau car le repassage se faisait à sec. Ce banc est vraiment minimaliste.
– Pour voir d’autres rémouleurs d’Europe orientale, cliquer ICI et (articles publiés précédemment).

Publicités

Étiquettes : ,

Une Réponse to “Allemagne orientale – 1917”

  1. l'affûteur du Gers Says:

    Pas très pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s