Banc robuste aux Pays-Bas

Il fallait avoir une force presque colossale pour déplacer ce banc de rémouleur dans la première moitié du XXe siècle ! Et pourtant ce type de matériel était fréquent dans les pays du nord de l’Europe.
Outre une structure robuste, ce banc intègre une grande roue d’énergie, d’assez grandes roues de mobilité et même un toit en bois qui n’est pas le moins lourd de l’ensemble… Enfin, des garde-boue de dimensions non négligeables complètent le tout. Peut-être était-ce pour l’esthétique tout simplement ? Remarquons aussi la faible longueur des poignées pour le déplacement du banc. Heureusement que cet atelier mobile était utilisé dans le Plat-Pays.

Enschouten nat slyper
Bon, tout cela était sans doute bien calculé pour que le rémouleur puisse se déplacer avec aisance et produire un travail de qualité.
Un mystère subsiste cependant. Quelle est la fonction de cette partie en bois assez esthétique qui se trouve devant le rémouleur : longue barre longitudinale cylindrique, barres verticales dont le haut est tourné, façade découpée ? Outre l’aiguisage, cet homme proposait-il un autre service ? Et lequel ?
– Photo © Auteur inconnu.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s