Le rémouleur à l’école

À l’heure de la rentrée scolaire en France, il est opportun de rappeler qu’au début du XXe siècle le rémouleur pouvait être un sujet d’apprentissage pour des enfants de cours préparatoire.
…Bien mieux qu’un texte, un tableau, s’il est très lisible, peut servir de thème aux exercices de langage : description, causerie, rappel des souvenirs personnels, association d’idées, étude du vocabulaire, initiation à la grammaire, premiers essais de composition…
C’est ce qu’on peut lire, sous la plume de l’auteur E. Breuil, dans la préface du livre Leçons illustrées de français pour les élèves de cours préparatoire, paru dans les années 20. Chacune des 120 pages de cet ouvrage comporte un tableau (illustration). Une quinzaine sont consacrées aux métiers : savetier, cordier, lingère, rétameur, forgeron… et bien sûr rémouleur.

Rémouleur-au CP-illustration.jpg

Comme les petits élèves il y a près de cent ans, on pourra décrypter l’illustration ci-dessus en énumérant les nombreux éléments qui vont concourir à la formation de l’esprit du bambin. Tout y est : les personnages (rémouleur, cliente, enfant), les outils, les accessoires, les boutiques, le chien et même les pavés de la rue… Nos anciens étaient quand-même bien instruits !
Test : lorsque vous aurez décrypté l’image, cliquez sur celle-ci pour voir la page 56 complète et répondre aux questions…

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s