La petite musique de l’amolador

S’incrivant dans une série sur les Itinérants urbains, une vidéo de Pepe Lopez découverte sur YouTube nous fait entendre le son strident de la musique d’un rémouleur vénézuélien. Les images ont été tournées en 2007 dans une rue de Caracas, la capitale du pays. L’homme s’est prêté avec gentillesse à la démonstration mais on le sent pressé, préoccupé ou peut-être tout simplement intimidé. C’est vrai qu’il affûte un couteau de bonne taille sur un banc qu’il a probablement lui-même fabriqué . L’avantage c’est qu’il est assis pour tourner la manivelle de sa perçeuse à main adaptée pour la circonstance en touret à meuler. Le bruit du mécanisme est moins agréable que celui de la flûte de pan…
Caractéristique de la Péninsule Ibérique et de l’Amérique Latine, son indicatif, ou son jingle comme on dit aujourd’hui, est bien sympathique.
Amolador est le mot portugais qui désigne le rémouleur. Le Vénézuela étant de langue espagnole, le mot Afilador conviendrait mieux ici. Pepe Lopez est peut-être portugais…
– Autre vidéo d’un amolador du Brésil dans un article de notre blog publié en 2008 : Amolador de facas Buritis (lien direct).

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s