La akrigisto

À l’heure où le conflit fait rage au royaume de Belgique, nous vous proposons ce rémouleur du début du XXe siècle.
C’est le détail d’une carte postale envoyée de Anvers le 5 mai 1912. Comme il se doit en ce pays, les textes imprimés sur la carte ainsi que le timbre sont bilingues : français et flamand. Par contre, la correspondance est écrite en esperanto (langue internationale de communication) comme le précise l’inscription manuscrite entre parenthèses La akrigisto qui suit le titre de la carte. Comme à cette époque le verso de la carte était réservé uniquement à l’adresse (ici à un habitant de Lima au Pérou), cette correspondance en esperanto occupe le bas du recto sous la photo : six lignes d’une belle écriture très fine !

Le banc de ce rémouleur est caractéristique de la Belgique, on le retrouve d’ailleurs sur d’autres cartes, avec un autre titre : Li r’sinmeu (le rémouleur, en wallon). C’est un banc de type brouette, assez lourd, dont la grande roue est vers le bas, tournant à ras du sol. Notons la bonne composition de cette photo : pendant que le rémouleur travaille, la cliente (qui pourrait être de type sud-américain) nous regarde comme aussi les deux personnages en arrière plan. Cadrage soigné, différents plans, perspective de la rue, ça pourrait être le résultat d’une mise en scène… Merci tout-de-même au photographe de l’époque !

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s