Rémouleur de patins à glace

C’est sur une vieille carte postale expédiée de Heide (Holstein), en Allemagne, le 12 décembre 1907 que nous avons découvert une reproduction, hélas monochrome, d’un tableau de Cornelis BISSCHOP intitulé Schlittschuhschleifen. Peintre néerlandais (1630-1674), peintre de genre, peintre intimiste, son œuvre se distingue par une facture et une lumière précises ainsi qu’un goût confirmé pour les effets de perspective. Il fut aussi un bon graveur et un excellent dessinateur.

Le rémouleur de patins à glace travaille à l’intérieur. Une femme élégante, son épouse sans doute, l’aide en tournant de la main gauche la manivelle qui actionne la meule. Ils sont au centre de la composition. Une cruche de bonnes dimensions est posée à même le sol entre l’homme et la femme, c’est probablement là une réserve d’eau. À droite, la cliente qui fait affûter son patin droit est assise, c’est certes plus confortable lorsqu’on n’a qu’une chaussure ! À gauche, à la porte de l’échoppe, un homme semble attendre. Il est en patins et tient un pic, accessoire utile pour se déplacer sur la glace. Un traîneau assez petit, peut-être l’équivalent d’un landeau, siège dans cet atelier. Ses patins seraient-ils en attente d’aiguisage ?
Dommage que nous n’ayons pas la couleur car les personnages sont en contre-jour, la lumière venant de derrière eux. Un procédé cher aux peintres néerlandais.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s