Le quartier latin à couteaux tirés

Nous empruntons titre, texte et photo au blog Le latin de Paris (lien direct) qui a publié ce billet en mars 2009. C’est un texte vivant, chaleureux, illustré d’une belle photo. Et c’est aujourd’hui en plein centre de Paris! Lisez plutôt.

Ding Dong. La cloche de Roger retentit. Sortez vos couteaux! Préparez vos lames! Non, ce n’est pas la guerre civile au Quartier Latin. Juste la tournée de Roger Henri, rémouleur à Paris, depuis quarante ans. Avant lui son père et sa mère battaient aussi le pavé parisien. Rémouleur… un métier qu’on aurait presque oublié. Pourtant c’est lui qui aiguisa longtemps les ustensiles de cuisine de nos grand-mères.

remouleur-a-paris

Ni Roger ni ses parents n’ont connu le temps où le maître rémouleur devait aussi affûter les poignards et les épées des gentilshommes, sur une petite meule ambulante qu’il tournait avec ses pieds. Mais dans leur carriole, le même équipement: deux tours en pierre, de quoi affûter les lames de tous les restaurateurs à des kilomètres à la ronde.

Roger Henri a soixante ans aujourd’hui mais pour rien au monde, il ne raterait sa tournée. Les temps ne sont plus les mêmes. En 2009, il passe une fois par mois dans le Quartier Latin. Le reste du temps, il arpente d’autres quartiers ou travaille dans son atelier parisien.

Et il y en a encore des couteaux et des ciseaux à affûter. A l’en croire, le commerce marche plutôt bien. D’ailleurs, Roger Henri est un peu pressé. Pas trop le temps de répondre aux questions. En une journée, il a pas mal de clients à satisfaire: tous les restaurateurs du boulevard Saint Germain et des alentours lui confient leurs couteaux, ciseaux et autres lames. Sa petite cloche qui retentit, c’est toujours un peu d’âme supplémentaire dans le quartier… des réminiscences du petit peuple parisien qui, un jour, habita Saint Germain…

Publicités

Étiquettes : ,

2 Réponses to “Le quartier latin à couteaux tirés”

  1. Vincent Says:

    Bonsoir,

    je ne sais pas si ce site est encore actif mais si c’est le cas pouvez-vous me donner l’adresse de son atelier à Paris ou les moments où il effectuerait sa tournée dans le quartier latin

    C’est ce genre de site qui me font aimer Internet

    Merci et encore bravo

  2. Philogène Gagne Petit Says:

    Bonsoir,
    Merci pour votre compliment sur le site qui est toujours actif. Il suffit de cliquer sur l’en-tête pour aller au dernier article paru le 4 décembre…
    Hélas, je n’ai pas les coordonnées de Roger Henri et je ne sais même pas s’il affûte encore dans les rues de Paris…
    Enfin, pas de traces dans l’annuaire de la région parisienne. Désolé !
    Cordialement,
    Philogène Gagne-Petit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s