La solitude du rémouleur

Belle carte postale du premier quart du XXe siècle.
Camprodon est une petite ville (2300 habitants) de la Catalogne espagnole, dans les Pyrénées, près de la frontière française. Elle est située dans un espace naturel de montagne de grande beauté. Elle possède d’importants monuments médiévaux, de la Renaissance et Art Nouveau. Le bourg a pour origine le monastère bénédictin de Sant Pere. C’est le lieu de naissance du compositeur Isaac Albeniz où un musée lui est dédié. Parmi les activités industrielles de cette bourgade, on note la fabrication de biscuits et de charcuterie dont plusieurs spécialités.
C’est sans doute pour aiguiser les couteaux de quelques ateliers de charcuterie que le rémouleur figurant sur cette carte postale était en tournée à Camprodon en ce début de XXe siècle. À l’instant de la photo, il semble en pause pour souffler quelque peu. Ou bien attend-il les clients ? On aperçoit au bout de la rue de St Roch quelques silhouettes mais la zone où se trouve notre repasseur est désespérément vide. Notre homme est seul effectivement et l’impression de solitude est encore accentuée par la voûte du premier plan qui semble peser sur le rémouleur et son métier. Une solitude que devaient connaître épisodiquement nombre de travailleurs itinérants lors de leurs tournées. Notons qu’il n’y a pas de roue pour déplacer le métier qui se portait alors sur le dos selon la tradition dans cette région montagneuse de l’Espagne.
Merci au photographe de l’époque
pour cette belle photo qui, sans le rémouleur, aurait moins d’intérêt malgré une grande profondeur et de belles valeurs de gris comme savaient les rendre les imprimeurs d’antan…
Pour compléter, voir notre article du 3 juin 2008 : EL AFILADOR ainsi qu’une superbe vue du pont de Camprodon (dont on voit l’une des voûtes ci-dessus), photo signée Braid44.

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “La solitude du rémouleur”

  1. La solitude du rémouleur, de René Leverd | Les rémouleurs - Histoire et Actualité Says:

    […] – Collection particulière. – Voir un autre article de ce blog sur la solitude du rémouleur ICI . […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s