Le rémouleur de Ellen Pyle

D’un format assez inhabituel pour une peinture, cette œuvre de jeunesse de l’américaine Ellen Pyle (1876-1936) nous captive immédiatement. Cette artiste a un regard de photographe : elle prend le sujet en contre-plongée. Il manque une partie de la roue certes, mais là encore elle nous propose comme un instantané plutôt qu’un tableau bien cadré, bien fini, bien léché…
Étonnant tout-de-même pour une œuvre qui date de la fin du XIXe siècle.
En fait, il s’agit d’une étude exposée avec plusieurs autres en 1899. Ces études devaient aboutir à un tableau de grand format intitulé The Knife Grinder. Hélas, on ignore tout aujourd’hui de ce tableau : contenu, format, lieu où il se trouve…
L’attitude du rémouleur est techniquement bonne, la rotation de la roue est bien rendue, le métier est simple mais correctement représenté, ce qui n’est pas toujours le cas dans les œuvres picturales. Grâce aux qualités d’observatrice de l’artiste, Ellen Pyle, cette peinture ne laisse pas indifférent, bien au contraire.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir.
Pour en savoir plus sur Ellen Pyle : sa vie, sa carrière et ses œuvres, consulter CE SITE (en anglais)© 2007 Katharine E. Smith.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s