Au coin de la rue Pernelle

Dans l’histoire, le rémouleur a toujours bénéficié d’une image globalement positive mis à part quelques exceptions que nous aurons l’occasion d’évoquer par la suite sur ce blog.
Le rémouleur véhicule une image d’honnête homme, travailleur sérieux, affable, gagne-petit se contentant de peu.
Pas étonnant que la publicité, principalement au XIXe siècle, ait utilisé cette image pour vanter (vendre) tel ou tel produit ou même répandre quelque idée. On le retrouve dans les séries sur les petits métiers du monde entier. Un exemple récent : l’ouvrage de Pierre Perret paru à l’automne 2007 : Les petits métiers d’Atget à Willy Ronis. La couverture est illustrée par une photo de rémouleur de Jean Dieuzaide, photo que l’on retrouve à l’intérieur de l’ouvrage avec deux autres : le rémouleur occupe toujours une large place.
Le chromo ci-joint est une carte commerciale du magasin AU COIN DE LA RUE PERNELLE à Paris mais le même motif a été utilisé pour d’autres enseignes.
Inscriptions au verso : confections et costumes pour dames et fillettes, soieries, châles, etc.
Inscription en bas à gauche : VOUS SAVEZ, J’ATTENDS. Format : 61 x 95 mm. Support semi rigide. Fin du XIXe siècle.
—> Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s